4ème conférence des Ministres du Tourisme du Dialogue de la Méditerranée Occidentale 5+5

-A +A
4ème conférence des Ministres du Tourisme du Dialogue de la Méditerranée Occidentale 5+5

La ville de Casablanca  accueille le lundi 11 Juillet 2016, la quatrième Conférence des Ministres du Tourisme du Dialogue de la Méditerranée Occidentale 5+5.
 
Organisée sous le thème  « Le tourisme et les changements climatiques », cette  Conférence labélisée COP22, est l’occasion d’échanges entre les pays de la Méditerranée Occidentale,  sur la complexité des liens entre les facteurs climatiques et les activités touristiques ainsi que sur les besoins d’adaptation et d’atténuation à adopter pour faire face au changement climatique dans un contexte de fragilité.
 
Elle intervient à la veille de la MEDCOP 22, qui se déroulera les 18 et 19 juillet à Tanger, et confirme la mobilisation de l’industrie touristique méditerranéenne  pour la lutte contre les changements climatiques et vient renforcer la dynamique autour de la conférence des parties sur les changements climatiques (COP22) prévue à Marrakech au mois de novembre prochain.
 
Selon l’organisation Mondiale du Tourisme  le changement du climat a déjà une influence sur le secteur dans différents cadres et destinations  « Il faut reconnaître qu’entre le tourisme et le changement climatique, il y a des interactions. Le tourisme contribue, lui aussi, aux causes du changement climatique, principalement avec les émissions des transports touristiques et des énergies utilisées dans les installations du secteur ».
Le changement climatique est  devenu  ainsi  un sujet de préoccupation mondiale affectant  le secteur du tourisme à l’instar des autres secteurs économiques.  Le secteur doit relever le défi de la durabilité et des changements climatiques  notamment par une meilleure appropriation des modes de production et de consommation durables.
Conscients de la vulnérabilité du secteur du tourisme face aux changements climatiques et de l’importance de l’industrie touristique en Méditerranée Occidentale en termes de création d’emplois, de réduction de pauvreté, de valorisation des ressources naturelles, et de rapprochement des peuples et des civilisations; les Ministres du Tourisme des pays du Dialogue 5+5 ont adopté et signé lors de cette réunion ministérielle la «Déclaration de Casablanca» qui constitue « une nouvelle pierre dans l’édifice de la coopération touristique entre les pays de cette région.
 
La «Déclaration de Casablanca» vise à entreprendre dans le cadre d’une démarche concertée et d’une gouvernance conjointe des mesures  permettant à la fois d’évaluer et de suivre l’impact du tourisme sur les changements climatiques dans la région et d’atténuer et/ou de limiter les impacts du changement climatique sur le développement touristique. Il est également  recommandé de mettre  en place  une « Stratégie Tourisme Durable en méditerranée ».
 
Ainsi, la «Déclaration de Casablanca» cristallise, l’engagement des pays de la Méditerranée Occidentale, notamment à :
 

  • Coopérer pour la prise de conscience des risques que peut constituer le climat pour le tourisme et la contribution du tourisme aux causes du changement climatique ;
  • Œuvrer pour limiter l’impact des activités du tourisme sur le climat, notamment via la promotion des modes de transport doux,  la diversification de l’offre touristique pour alléger la pression sur le littoral et l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments et la rationalisation de l’utilisation des ressources en eau dans les activités touristiques ;
  • Collaborer avec toutes les institutions nationales, régionales et internationales pour le développement d’un tourisme durable et responsable qui prend en compte les contraintes du changement climatique dans la Méditerranée Occidentale, notamment avec l’Union du Maghreb Arabe, l’Union pour la Méditerranée et l’Organisation Mondiale du Tourisme, ainsi que le secteur privé et la société civile.

 Pour rappel, le Dialogue 5 + 5 regroupe dix pays riverains du bassin occidental de la Méditerranée à savoir les cinq pays de l’Union du Maghreb Arabe (le Maroc, la Mauritanie, la Tunisie, l’Algérie et la Libye) ainsi que cinq pays de l’Europe Occidentale, (l’Espagne, la France, l’Italie, Malte et le Portugal).
La première Conférence de la Méditerranée Occidentale des Ministres du Tourisme du "Dialogue 5+5" s’est tenue en mai 2006 à Hammamet (Tunisie), la deuxième Conférence s’est tenue à Ajaccio ( France) en mai 2008, alors que  la 3ème édition de cette Conférence s’est déroulée le 3 décembre 2014 à Lisbonne (Portugal).  La France qui assure la Co-présidence Nord du Dialogue 5+5 va accueillir les travaux de la 5ème Conférence des Ministres du Tourisme du Dialogue 5+5 en 2018.