Capacité d’hébergement touristique classée : une évolution significative pour le 1er semestre 2013

-A +A
Capacité d’hébergement touristique classée : une évolution significative pour le 1er semestre 2013

Le bilan de la capacité d’hébergement touristique additionnelle classée au titre du premier semestre 2013 fait ressortir une évolution significative au niveau des différentes villes touristiques du Royaume. Ce sont 3940 nouveaux lits qui ont été créé à l'échelle nationale. De même, il a été procédé à la régularisation (classement) de 1519 lits existants, et à la mise en service de 472 lits en extension.

Ainsi, la capacité totale d'hébergement touristique classé à travers le Royaume atteint 199.956 lits à fin juin 2013, en dépassement de 159% de la capacité planifiée.

 

                                

Répartition des nouvelles créations

La répartition géographique des nouvelles créations  classe la ville de Marrakech en tête de liste avec 22% de la capacité additionnelle, suivi de Nador 14%, de Fès et Rabat avec un taux de 10%.

Les villes d’Essaouira, Tanger, Ouarzazate, Agadir et Ifrane  ont  réalisé une capacité additionnelle inférieure à 100 nouveaux lits.

Dans le cadre de la diversification de l'offre en hébergement touristique, les maisons d’hôtes  représentent  30% de la capacité nouvellement créée suivie par les hôtels 3 étoiles avec un taux de 19%, les Résidences Hôtelières 18% et les hôtels 4 et 5 étoiles qui représentent 13%.

Par ailleurs, l’analyse des Taux de Croissance Annuels Moyens (TCAM) démontre que le TCAM réalisé pour la période 2010-2013 atteint 5% seulement (Vs 8,8% planifié dans le cadre de la Vision 2020).  Cette cadence sera accélérée pour dépasser les 10% à partir de 2015, ce qui permettra de compenser les ralentissements enregistrés jusque là et d'atteindre les objectifs à horizon 2020.