La Région Guelmim Es‐Smar signe son Contrat Programme Régional (CPR) le mercredi 11 décembre2013à Guelmim et met en place sa feuille de route touristique

-A +A
La Région Guelmim Es‐Smar signe son Contrat Programme Régional (CPR) le mercredi 11 décembre2013à Guelmim et met en place sa feuille de route touristique

Grâce à sa feuille de route touristique, la Région de Guelmim Es-Smara va s’inscrire dans une dynamique de développement touristique et émergera comme une nouvelle destination balnéaire internationale, de taille critique, offrant une combinaison rare de mer, désert et nature.

En application des Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et après les différentes réunions de concertation entre l’administration du tourisme, les autorités locales, les élus et le secteur privé, le Contrat Programme Régional  signé le 11 décembre 2013, vient cristalliser les engagements de toutes les parties prenantes qui porteront les ambitions touristiques de la Région à Horizon 2020.

Grâce à  la diversité de ses sites touristiques ( une façade maritime importante  de 200 Km avec Plage Blanche et les plages de Tan Tan), ses nombreux oasis notamment les Oasis de Assa et de Foum El Hisn notamment,  ses oueds (Oued Chbika, Draa) et sources thermales, le positionnement de ce site sera articulé autour du thème du balnéaire pur, se positionnant par une combinaison unique au monde de mer, désert et nature. 

Ainsi, la région structurera son offre touristique, à travers le développement d’une capacité litière additionnelle de 27 000 lits à horizon 2020, l’investissement dans la valorisation des sites balnéaires clés, l’enrichissement du produit par des activités de niche (sports, bien-être et aventure dans le désert) et le renforcement de ses atouts culturels et de ses ressources. L’objectif étant à horizon 2020 d’accueillir près de 1,2 millions de touristes à horizon2020.

 

Ce défi sera relévé notamment grâce à la mise en place de 57 projets* assurant le développement du produit touristique au niveau de la Région, nécessitant un investissement global de 24160,8 MDH, dont 98,87% soit 23889,15 MDH seront portés par le secteur privé. Ce portefeuille se compose de 3 projets structurants (projets de dimensions importantes et à portée internationale qui permettront de matérialiser le positionnement préconisé) et de 54 projets complémentaires qui enrichiront et diversifieront le tissu de l’offre touristique régionale.