Une Convention-Cadre pour le rayonnement du patrimoine muséal marocain

-A +A
Une Convention-Cadre pour le rayonnement du patrimoine muséal marocain

Le Ministre du Tourisme, M. Lahcen HADDAD, et  le Président de la Fondation Nationale des Musées, M. Mehdi QOTBI, ont procédé le mardi 23 février 2016 à Rabat à la signature d’une convention-Cadre de Partenariat  visant la  mutualisation des efforts des deux institutions et la mise en place d’actions communes pour le développement  et  l’attractivité de l’offre muséale marocaine  aussi bien  pour le public marocain que pour  les visiteurs étrangers.
Dans son allocution introductive en marge de cette cérémonie, M.HADDAD a souligné l’importance de la composante culturelle  pour l’industrie touristique marocaine,  précisant  que 80% des touristes qui visitent le Maroc sont principalement intéressés par sa culture.
Il a ajouté que, les musées sont une composante essentielle par leur offre culturelle et artistique, attirant certes les visiteurs marocains épris de culture, mais constituent également une offre culturelle diversifiée qui contribue fortement à l’enrichissant de l’offre  touristique culturelle de notre pays.
M. QOTBI a précisé pour sa part que la Fondation Nationale des Musées souhaite avant tout mettre en valeur la richesse et la diversité de la culture marocaine à travers les musées qu'elle gère. Il est important que les marocains et les visiteurs étrangers découvrent le patrimoine exceptionnel et millénaire du Maroc.
A travers cette convention-Cadre, le Ministère du Tourisme et la Fondation Nationale des Musées  ambitionnent de développer la politique culturelle du Royaume du Maroc et veilleront à renforcer l’attractivité des musées par des actions de promotion ciblées, notamment l’organisation d’Eductours, l’enrichissement des outils de promotion (brochures sur les musées, sites web, spots promotionnels…),  ainsi que l’organisation des expositions majeures au Maroc et à l’étranger.
Il s’agit également de mener des actions conjointes pour la sensibilisation des acteurs touristiques (Chaînes hôtelières, Tours opérateurs, Agences de voyage …), en tant que prescripteurs potentiels de la destination Maroc en général et des musées marocains en particulier. Les efforts seront axés, par ailleurs,  pour le développement de nouveaux projets muséaux inscrits au plan d’action d’institutions dépendant du Ministère, en particulier la SMIT.
 
Pour rappel, le Maroc place la promotion du patrimoine culturel au cœur de sa stratégie de développement touristique et se veut une destination culturelle et historique. Plusieurs villes marocaines sont actuellement inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui confirme la maturité de l’offre culturelle nationale et un contribue au rayonnement de la destination Maroc.