La proposition du Maroc pour l'adoption d'une Charte Africaine de Tourisme Durable actée

-A +A
La proposition du Maroc pour l'adoption d'une Charte Africaine de Tourisme Durable actée

 

  1. Participation du Ministre du Tourisme à la 58ème réunion de la Commission de l’OMT pour l’Afrique
  2. Adoption d'une Charte Africaine de Tourisme Durable qui sera signée en marge de la COP22 à Marrakech

Le Ministre du Tourisme, Monsieur Lahcen HADDAD, accompagné d’une importante délégation, a pris part du 19 au 21 Avril 2016 à Abidjan (Côte d’Ivoire) à la 58ème réunion de la Commission de l’OMT pour l’Afrique  qui  a rassemblé le Secrétaire Général de l'organisation mondiale du tourisme, les Ministres du tourisme africains et les hauts responsables et représentants du tourisme en Afrique. Cette réunion a été l’occasion de débattre de sujets se rapportant au secteur dans la région, notamment le tourisme et l’éthique, la durabilité, le tourisme et la sécurité, et l’organisation internationale ST-EP,  (ST-EP) a vu le jour en 2002 lors du Sommet mondial sur le développement durable de Johannesburg. Elle a pour but de contribuer à faire reculer la pauvreté via une assistance à des projets de développement durable).

Lors des travaux relatifs au point 9 « 2017 : Année internationale du tourisme durable pour le développement»,  les participants ont souligné l’importance du tourisme en Afrique, au vu de ses contributions au PIB, à l’entrée de devises, à la création d’emplois, à la lutte contre la pauvreté et au rapprochement des peuples et des civilisations.  

  • Arrivées touristiques en Afrique : 56 millions de touristes en 2014 (par rapport à 26 millions en 2001)
  • Recettes touristiques : 36 milliards de Dollars,  soit 7% des exportations du continent.
  • Projections durant la prochaine décennie: l’industrie du tourisme en Afrique pourrait créer 3.8 millions d’emplois avec une planification efficace et un développement propice.

L’accent a été également mis sur les défis qui portent préjudice au développement du tourisme dans le Continent africain, tant au niveau sécuritaire qu’environnemental, d’où la nécessité d’instaurer une coopération solide axée sur une meilleure appropriation des modes de consommation et de production durables avec une plus grande répartition des richesses entre les pays du nord et du sud.

 A cet effet, M. HADDAD, a rappelé « l’opportunité pour le continent africain  d’intégrer les principes de développement durable aux politiques touristiques, il a précisé à ce propos que la nécessité de prendre en considération ces enjeux de la durabilité dans tous les niveaux du cycle de vie du produit touristique selon une démarche qui mobilise les différents intervenants»

Dans ce sens le Maroc a proposé l’adoption d’une « Charte Africaine du Tourisme Durable »,  en prévision de sa signature par les Ministres africains du tourisme lors de la COP22 à Marrakech.   L’adoption de cette  Charte Africaine du Tourisme Durable  permettra de capitaliser sur  l’expérience du Maroc  notamment à travers  le projet de la Charte Marocaine du Tourisme Durable  qui a été  adoptée le 25 janvier lors de la  1ère édition de la “Journée marocaine du Tourisme Durable et Responsable à Rabat. Cette proposition  concrétise  également le positionnement  de notre pays  en tant que  leader de durabilité touristique  dans la région.
En effet,  les efforts déployés par le Maroc pour un Tourisme Durable ont été reconnus à l’international et ont été primés à l’échelle africaine par un « Silver Award » lors de la 2ème Edition des « African Responsible Tourism Awards », à Cap Town , à l’occasion du « World Travel Market Africa », pour la catégorie « Best for Public Sector Policy / Support ».
Pour rappel, le Ministère du Tourisme, avait préalablement à cette réunion contribué à l’enquête de l’OMT sur l’application du Code Mondial d’Ethique du Tourisme et s’est porté co-auteur principal du projet de résolution sur le code précité, lors de sa présentation à la 70ème session de l’Assemblée Générale des Nations unies. IL a également appuyé le projet de résolution visant à proclamer l’année 2017 par l’Assemblée Générale de l’ONU « Année Internationale du Tourisme durable pour le Développement».

Lors de cet important événement régional, Monsieur HADDAD  a réaffirmé l'engagement du  Ministère du Tourisme pour renforcer sa mobilisation pour la promotion d'une culture active de la durabilité à travers son engagement (en tant que co-lead) du « programme tourisme durable » issu du cadre décennal de programmation pour la Consommation et Production Durables (10YFP) et en soutenant la mise en œuvre de son programme de travail. 
 
Aussi, un projet de ratification de l’Accord portant création de l’Organisation Internationale ST-EP, en prévision de la désignation du Maroc en qualité de membre fondateur, a été à l’ordre du jour de la réunion.