Tourisme Durable & Stratégie

-A +A

la durabilité au cœur de la stratégie de développement touristique « Vision 2020 » 

Le Maroc témoigne, depuis l’année 2006, sa volonté de promouvoir un tourisme responsable qui respecte et met en valeur son environnement naturel, tout en valorisant son patrimoine culturel, matériel et immatériel et tout en préservant son identité.

Des outils de sensibilisation et d’encouragement d’idées et initiatives ont été mis en place par le Royaume.

Les exemples de ces outils sont multiples. Nous ne citerons que les Trophées Maroc du Tourisme Durable, le Guide du voyageur responsable, l’introduction des Labels « Clef Verte» » pour les hôtels et « Pavillon Bleu » pour les plages en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement.

En 2010, la stratégie du tourisme « Vision 2020 » a été signée devant sa Majesté le Roi  Mohammed VI. Une stratégie qui vise, entre autres, à répartir et diffuser les richesses issues du tourisme sur les différentes régions du pays. La vision 2020 s’est aussi fixée plusieurs objectifs, comme la création de 8 destinations touristiques compétitives, ou encore la maximisation d’un développement territorial. Ces objectifs visent à tirer avantage des atouts naturels des régions tout en prenant en considération les pressions maximales que celles-ci sont en mesure de soutenir.

L’un des principaux défis relevés par la «Vision 2020» consiste en l’élaboration d’une offre  touristique compétitive, diversifiée, mais aussi équilibrée, capable de satisfaire la demande de la clientèle, dans différents domaines tel que le balnéaire, le culturel, la nature ou encore le sport et le bien-être.

La stratégie touristique a toujours considéré le principe de durabilité, à tous les niveaux du cycle de vie du produit touristique : que cela concerne le monitoring et le suivi de la durabilité,  l’intégration des considérations environnementales dans les référentiels touristiques,  sensibilisation et valorisation des initiatives et la promotion et la communication.

La stratégie du tourisme durable au Maroc https://www.youtube.com/watch?v=CaKXZ_NYlHE

1. Le monitoring et le suivi de la durabilité 

  • dispositif de suivi de la durabilité

      L’objectif de cet axe est la mise en place d’outils d’aide à la décision permettant l’orientation et le pilotage de la mise en œuvre de la Vision 2020 dans le cadre du respect des impératifs de durabilité.

Le dispositif de suivi de la durabilité s’articule autour d’un set d’Indicateurs de développement durable dans le Tourisme à mettre en place graduellement sur  tout le territoire marocain et qui sera le tableau de bord de la durabilité touristique.

Ces indicateurs permettront d'évaluer l'état de la durabilité dans le tourisme selon sept dimensions structurantes, à savoir :

                      - Pressions exercées par l'activité touristique sur les ressources naturelles ;

                      - Pressions de l'activité touristique sur les communautés d'accueil ;

                      - Efficience dans l'utilisation de l'eau et de l'énergie ;

                      - Participation du tourisme à la valorisation du patrimoine matériel et immatériel et des richesses naturelles

                      - Contribution du tourisme au développement de l'économie locale et de l'emploi

                      - Authenticité de l'expérience touristique et satisfaction du touriste ;

                      - Engagement des acteurs de la chaîne de valeur touristique dans une démarche durable.

  • La mise en place du dispositif d'affichage environnemental pour les établissements d'hébergement touristique

En partenariat avec le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), et avec le soutien de l’International Climate Initiative financée par le gouvernement allemand, le Ministère du Tourisme a lancé en Septembre 2016 le projet d’affichage environnemental à destination des hébergements touristiques.

Initialement adoptée à Nantes puis déployée en Ile-de-France lors de la COP21, cette initiative sera à la fois un outil de contrôle de la performance environnementale des hôteliers mais aussi un outil d’information du consommateur engagé pour un tourisme durable et responsable.

Le dispositif a été déployé à Marrakech avec la collaboration de dix hôtels et de la société Betterfly Tourism, avant de s’étendre, dans ses prochaines éditions au reste du Royaume.

  • Le bilan des émissions des Gaz à Effet de Serre (GES) du secteur du tourisme et l’élaboration d’une Mesure d'Atténuation Appropriée au niveau national (NAMA)

Dans le cadre du projet « Consommation et production durables pour une économie à faible émission de carbone dans le secteur tourisme au Maroc financé par l’International Climate Initiative (ICI) » et en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Secrétariat d’Etat chargé du Tourisme mène l’étude relative à l’élaboration du bilan des émissions des Gaz à Effet de Serre (GES) du secteur du tourisme et l’élaboration d’une Mesure d'Atténuation Appropriée au niveau national (NAMA).   

Ce projet vise à sensibiliser les professionnels du tourisme sur la problématique du changement climatique à travers la quantification des émissions de ce secteur en GES et l’identification des Mesures d'Atténuation Appropriées au niveau National (NAMA) concernant le secteur tourisme.

La finalité étant l’évaluation de la vulnérabilité du secteur et la proposition de plans d’actions pour la réduction et la compensation des émissions en GES.

2. L’intégration des considérations environnementales dans les référentiels touristiques

Il est prévu d’incorporer des critères liés à la durabilité dans les normes et les référentiels touristiques, en particulier le système de classement hôtelier et de renforcer les exigences en matière de durabilité au niveau des cahiers des charges des investissements touristiques conventionnés avec l’Etat notamment au niveau de sites fragiles :

  • Refonte du système de classement des EHT

​Dans le cadre des efforts visant l’amélioration de la compétitivité des entreprises touristiques, et compte tenu de l’importance du maillon de l’hébergement touristique, le Ministère du Tourisme s’est attelé à la refonte du système de classement. A cet effet, une révision du cadre réglementaire a été entamée.

Le Ministère du Tourisme s’est attelé en collaboration avec la Fédération Nationale de l’Industrie Hôtelière et ses partenaires publics à la refonte du système de classement des établissements touristiques, outil incontournable pour garantir la qualité des prestations et crédibiliser la promesse client.

  • Protection & valorisation par le tourisme des zones fragiles & fragilisées – Site pilote : Merzouga

Conformément aux orientations stratégiques de la « Vision 2020 » qui met le Développement Durable (DD) au cœur de ses priorités, le Ministère du Tourisme en collaboration avec d’autres partenaires, a initié un projet de protection et valorisation par le tourisme des sites fragiles et fragilisés, visant à promouvoir le Tourisme Durable dans les régions désertiques fragiles.

La région de Merzouga servira de pilote avant la généralisation de la démarche pour les autres régions du Royaume.

A cet effet, le projet consiste en l’élaboration d’un cadre réglementaire encadrant deux activités touristiques dans les zones désertiques, à savoir : l’hébergement touristique du type Bivouac et l’activité des sports mécaniques.

3. La sensibilisation, la promotion, la valorisation des initiatives et la communication 

  • Charte Marocaine du Tourisme Durable
  • Trophées Maroc du Tourisme Durable
  • Journée marocaine du tourisme durable

Pour plus de détails, veuillez consulter:

 https://tourismedurable.ma/

 http://www.trophees-tourisme-durable.ma/

4. Le Maroc, leader en matière de promotion  du tourisme durable à l’international

Les efforts fournis par le Maroc et ses réalisations en matière de tourisme responsable lui ont permis, en quelques années, de devenir l’un des pays leaders, œuvrant pour l’inscription de cette forme de tourisme dans l’agenda des Nations Unies.

Le Royaume s’est très vite distingué en tant que membre actif au sein du Groupe de Travail International (GTI/PNUE) formé entre 2008 et 2011 dans le cadre du processus de Marrakech, en préparation de la Commission du Développement Durable des Nations Unies de 2010. Il a ensuite contribué à la création du partenariat mondial pour le tourisme durable (GPST) dont il a fait partie dès sa création en 2011 et il a présidé de 2013 à 2015.

Depuis février 2015, ce partenariat a été transformé en sous-programme du Programme Cadre Décennal des Nations Unies pour la consommation et la production durables (10 YFP-ST).

En avril 2016, le ministère du Tourisme a été primé, à Cap Town, à "L'African Responsible Tourism Awards" 2016, relevant du "World Responsible Tourism Awards", dans la catégorie "Meilleure politique publique".

 Cette récompense constitue une consécration de l'engagement du Maroc pour le développement touristique durable et une reconnaissance du Royaume en tant que leader dans l'édification d'une industrie touristique durable au niveau du Continent. C'est également une reconnaissance de l'engagement du ministère du Tourisme marocain au niveau régional et international en faveur du rayonnement du tourisme durable dans l'agenda mondial.

  • A propos du cadre décennal de programmation concernant les modes de consommation et de production durables - 10 Years Framework of Programmes (10 YFP)-Programme Tourisme Durable :

Le ministère du tourisme, a été élu en tant que co-lead dans le cadre du programme Tourisme Durable du 10 YFP aux côtés du Ministère de la Culture, du Tourisme et des Sports de la République de la Corée du Sud et du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable & de l’énergie de la France en tant que « co-leads », ainsi que de l’Organisation Mondiale du Tourisme en tant que « lead » du programme.

Le programme Tourisme Durable du 10 YFP vise à soutenir la coopération entre les parties prenantes afin de développer et de mettre en œuvre des innovations et des bonnes pratiques dans le domaine de la planification du tourisme.

Les axes de ce programme se présentent comme suit :

  1.  Intégrer des schémas de consommation et de production durables (CPD) dans les cadres et politiques de tourisme
  2. Favoriser la collaboration entre les différentes parties prenantes du tourisme pour améliorer les résultats du secteur en matière de CPD
  3. Encourager l’application de lignes directrices, d’instruments et de solutions techniques pour atténuer les effets du tourisme et intégrer des schémas de CPD auprès des parties prenantes du secteur.
  4. Améliorer les investissements et le financement du tourisme durable

http://www.unep.org/10yfp/Programmes/ProgrammeConsultationandCurrentStatus/Sustainabletourismincludingecotourism/tabid/106269/Default.aspx             

 https://www.facebook.com/10YFP-Sustainable-Tourism-Programme-1621910224688052/    

 https://twitter.com/10YFP_STP

brochure_10yfp_td.pdf

 

 

 

 

 

 
Des outils de sensibilisation et d’encouragement d’idées et initiatives ont été mis en place par le Royaume." data-share-imageurl="">