Territoires Touristiques

-A +A

Le tourisme au Maroc est largement concentré sur deux destinations, Marrakech et Agadir, qui totalisent plus de la moitié des nuitées internationales. Cette concentration géographique ne permet pas de mettre en avant toutes les potentialités du territoire marocain.

Afin de permettre au secteur de jouer pleinement son rôle de locomotive de développement économique, la Vision 2020 s’inscrit dans une approche intégrée et volontariste d’aménagement du territoire national.

C’est dans ce cadre que sont créés huit territoires présentant la cohérence touristique, l’attractivité et la masse critique nécessaires (en termes de capacités d’hébergement, d’actifs touristiques et de desserte aérienne) pour disposer d’une visibilité internationale et accéder au statut de destination à part entière, chaque destination étant à même d’offrir une expérience unique, en complémentarité et en cohérence avec toutes les autres. 

Ce découpage, qui transcende les barrières administratives, permet aux régions de tirer profit de l’ensemble des potentialités qui n’ont pas été exploités jusqu’ici.

Chaque territoire est ainsi doté d’une stratégie de développement intégrée qui lui est propre, et qui reste cohérente avec la stratégie et les orientations fixées à l’échelle nationale.

Deux territoires valorisent l’offre balnéaire Maroc au niveaux des littoraux atlantique et méditerranéen . Cette offre sera significativement renforcée au cours de la décennie avec l’achèvement des projets du Programme Azur et le développement de nouveaux produits dans le Sud :

  • « Souss-Sahara Atlantique », rassemblera les sites d’Agadir, y compris son arrière-pays (Tafraoute, Imouzzer Ida Outanane…), de Laâyoune et de Guelmim autour de l’alliance du désert, de l’Atlantique et d’un climat ensoleillé toute l’année.
  • « Maroc Méditerranée », avec les 3 sites de Saïdia, Marchica et Cala Iris, valorise la dimension méditerranéenne du Maroc, combinant les loisirs et le développement durable.

Quatre territoires sont positionnés sur une offre culturelle riche, valorisant de manière spécifique les ressources matérielles et immatérielles du Maroc, à travers le renforcement des destinations établies et le développement de deux relais de croissance :

  • « Marrakech Atlantique », ancré sur les sites de Marrakech, du Toubkal et d’Essaouira, consolide son offre pour demeurer la porte d’entrée du Maroc, à la fois chic et authentique.
  • « Maroc Centre » est la destination du voyage aux sources de la culture et de l’histoire et du bien-être, grâce à une complémentarité forte entre les sites de Fès, Meknès et Ifrane.
  • « Cap Nord » ancré sur les sites de Tanger, Tétouan, Chefchaouen, Asilah et Larache, constitue une terre de rencontre culturelle, équilibrée d’une offre balnéaire exclusive.
  • « Centre Atlantique », réunit de manière cohérente Casablanca, Rabat et El Jadida pour constituer la côte des affaires et des loisirs.

Enfin, deux autres territoires s’imposent comme les vitrines du Maroc en matière de développement durable en mettant en valeur des sites naturels les plus exceptionnels du pays:

  • « Grand Sud Atlantique », centré autour du site exceptionnel de Dakhla, se base sur une offre exclusive combinant nature préservée et niches sportives.
  • « Atlas et Vallées », ancré sur Ouarzazate, les vallées et les oasis, ainsi que le Haut Atlas, se positionne comme la destination phare de l’écotourisme et du développement durable méditerranéen,"