Compétitivité du tissu

-A +A

Programme National pour l’Innovation et la Compétitivité Touristique


La construction d’une offre touristique solide et attractive repose en majeure partie sur la qualité des prestations touristiques délivrées par les acteurs du tourisme tout au long de la chaine de valeur touristique.

L’hébergement touristique, les agences de voyages, les guides, les transporteurs touristiques, ou encore les acteurs positionnés au niveau d’activités connexes et/ou d’animation, telles les activités culturelles et de loisirs ou les restaurateurs, constituent les principaux maillons de cette chaine. Ces acteurs façonnent l’offre touristique et jouent un rôle de premier plan dans son développement et son positionnement.

Ces maillons sont confrontés à des défis quantitatifs et qualitatifs majeurs. En effet, l’évolution des attentes des touristes, le foisonnement des offres touristiques au niveau mondial et le développement des nouvelles technologies se traduisent d’une part par des impératifs de professionnalisation, de rehaussement de la qualité des prestations des acteurs traditionnels, et d’autre part par l’enjeu de la création et du développement des activités connexes à même d’enrichir et de compléter l’offre touristique. Dans ce sens, les projections de la vision 2020 mettent en avant un besoin en création d’entreprises estimé à environ 7.700 nouvelles PME /TPE touristiques générant ainsi quelques 50.000 nouveaux emplois.

Afin de relever ces défis, la vision 2020 a prévu  un Programme National pour l’Innovation et la Compétitivité Touristique. Ce grand chantier devrait permettre de :

·  Structurer le tissu économique et accompagner les acteurs du tourisme par la mise en place de mécanismes d’orientation et de soutien spécifiques aux petites et moyennes entreprises touristiques;

·  Développer une réelle culture de la qualité chez les opérateurs touristiques.

·  L’amélioration de l’encadrement de l’activité touristique et le rehaussement des standards à un niveau international par le biais de réformes réglementaires à même d’accompagner les nouveaux métiers et produits de la Vision et de favoriser la concurrence et le développement de réseaux.

Ce chantier comprend quatre volets majeurs:

  1. La réforme réglementaire des textes encadrant les métiers du tourisme et permettant d’assurer une professionnalisation et une structuration des métiers touristiques, ainsi que des standards minima de qualité.
  2. La mise en place d’un dispositif d’accompagnement global et intégré spécifique aux entreprises touristiques. Ce dispositif, qui comprendra un ensemble de mécanismes d’appui devra faciliter aux entreprises touristiques l’accès aux facteurs clés de compétitivité. L’objectif étant de leur permettre d’améliorer leurs résultats et atteindre des seuils de rentabilité satisfaisants, concourant ainsi à l’amélioration de la compétitivité du tissu.
  3. L’accompagnement des fédérations et associations des métiers touristiques pour une structuration organisationnelle garantissant une meilleure représentativité de leurs membres.
  4. Le renfoncement des capacités des professionnels via des sessions de formation et d’échange.