Chiffres Clés

-A +A

Le Tourisme un levier de croissance 

Le tourisme est l'un des vecteurs majeurs de l’économie marocaine qui est appelé à gagner encore en importance. C’est une industrie motrice ayant longtemps permis de déclencher une profonde dynamique de croissance économique et sociale, notamment à travers les revenus générés et les emplois crées.

C’est ainsi que le Maroc a accordé principalement durant les deux dernières décennies, une place de choix à l’activité touristique dans sa politique de développement.

Deuxième contributeur au PIB national et important créateur d’emplois

Le tourisme contribue largement à la création de richesses et à la diminution du chômage et de la pauvreté avec une demande touristique globale représentant environ 11% du PIB. Le secteur est également un excellent pourvoyeur en emplois avec 548 000 emplois directs en 2018 soit prés de 5% de l’emploi dans l’ensemble de l’économie.

Contributeur important à la balance des paiements 

Le tourisme détient une place importante en tant que source génératrice de devises du Royaume à côté des transferts des marocains résidents à l’étranger. En effet,  les recettes générées par les non-résidents ayant séjourné au Maroc se sont situées en 2018 (hors transport international) à près de 73,2 milliards de dirhams. Ces recettes en devises représentent près de 18%* des exportations des biens et services en 2018.

Le tourisme international en hausse au Maroc  

L'année 2018 a vu tous les indicateurs au vert. En effet, le nombre d'arrivées de touristes non-résidents a atteint 12,3 millions de touristes soit une progression de 8% par rapport à 2017.

Parallèlement, le nombre de nuitées enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés s’est établi à 24 millions en 2018, enregistrant une hausse de +8,7% par rapport à l’année précédente (+12% pour le tourisme récepteur et +1,5% pour le tourisme interne).

Des capacités en développement        

A fin 2018, la capacité litière classée a atteint 261 256 lits en progression de près de 7 426 lits supplémentaires par rapport à 2017.  Les hôtels 3*, 4*, 5* et les hôtels clubs constituant 56% du total du parc de l’hébergement touristique classé.

* Source : Office des Change